L’épuisement du formateur : 10 clés pour se renouveler

FORMER AUTREMENT

14 juin 2023

-

On parle souvent des difficultés de l’apprenant et pas assez de celles du Formateur. Avec un métier aussi exigeant, parfois, il nous arrive d’avoir un coup de moins bien, pire, d’avoir envie de tout arrêter ! Que celui qui n’a jamais eu cette idée, me lance la première pierre. 😉

Lors d’un récent débriefing de formation, de concepteurs de jeux et d’outils pédagogiques, une formatrice, douée, expérimentée, humaine, sympathique, nous livre « j’avais envie de tout arrêter, et grâce à cette formation, j’ai trouvé un second souffle. Merci ». Je me suis retrouvée dans ses propos à en avoir les larmes aux yeux. L’idée que l’on soit nombreux dans ce cas m’a effleuré. Peut-être que ça vaut la peine d’en faire un article en partageant des trucs et astuces. Je n’ai pas honte de dire que parfois, moi aussi j’ai eu envie de tout plaquer. Alors voici des idées que j’ai glandé au fil de mon expérience et  auprès de la communauté Péda GO !  que je remercie. Cherchons ensemble notre second voire notre troisième souffle.

Bref, offrons de l’air à nos pratiques.

1 Se former

Se former dans votre domaine

Si vous êtes Formateur, vous avez certainement une expertise, peut-être avez-vous envie d’aller plus loin. Donnez-vous de nouveaux enjeux. Allez plus loin dans vos connaissances, dans vos pratiques.  Ainsi, en renouvelant vos contenus, en insérant de la nouveauté, vous serez encore plus crédible, vos exemples seront au goût du jour. Soyez ainsi réassuré quant à votre maîtrise du sujet.

Se former à une autre pédagogie

Vous avez certes une expertise métier, des années d’expérience, peut-être que vous avez envie de revisiter votre pédagogie et former autrement vos apprenants. Et si vous pratiquiez de la pédagogie active, en mettant du ludique dans vos exercices ? Cela vous permettrez d’abord d’inverser vos actions pédagogiques, en faisant d’abord  de la pratique, puis ensuite de la théorie (et non l’inverse). Vos apprentissages seront transmis avec plus de joie, de plaisir tout en donnant du sens et un ancrage qui faciliteront la mémorisation.

Faites comme la formatrice qui m’a inspiré cet article. 

2 Se transformer

Vous êtes face à une situation de lassitude, vous avez envie de changement ?

  • Ranger et organiser autrement

Modifiez votre bureau, améliorez le rangement de vos supports pédagogiques, investissez ou créez des accessoires de rangement. Tout vous paraîtra plus clair. Vous irez plus vite dans vos prochaines créations de contenus pédagogiques et vous réutiliserez plus facilement ce que vous avez déjà créé.

  • Changer de lieu de formation

Les déplacements vous fatiguent. Vous en avez assez des salles glauques. Choisissez un nouveau lieu lumineux. Patricia nous dit. « J’en ai marre des hôtels. C’est toujours la même chose, le même jus d’orange, mais je n’ai pas le choix par rapport à ma typologie de clients. Alors je prends des hôtels avec piscine ou espace spa et le soir je reste un peu pour me faire plaisir, du coup je trouve un nouveau sens à être dans ce lieu».

Comme je comprends, Patricia. Chez Péda GO !, nous avons fait le choix d’un espace bioclimatique dont nous connaissons le propriétaire de longue date et le fait de choisir un endroit quasiment toujours identique, nous amène à une relation quasi familiale. Dans ces deux salles de formation, nous nous sentons comme à la maison, cela nous permet d’accueillir au mieux nos participants qui ressentent immédiatement cela.  Et vous, quel sera votre lieu où vous serez au mieux ?

3   Partager

Le métier de Formateur est un métier de solitude. Aussi quoi de mieux que d’intégrer un réseau ou une communauté. C’est ce que nous proposons chez PedaGO !. Être à plusieurs, c’est partager nos doutes et nos expertises. C’est aussi se rendre compte que les autres se posent les mêmes questions et cherchent des solutions aux mêmes problèmes. C’est aussi une façon pour militer pour la reconnaissance de la particularité de notre métier de Formateur, hélas, trop souvent sous-estimé. En participant à des actions collectives, on développe de nouvelles tendances, de nouvelles pratiques que l’on peut imposer dans le métier.  Ensemble, on va plus loin.

4  Le lâcher-prise

Vous avez fait votre diagnostic, vous avez adapté votre séquençage, tous vos outils sont prêts et bien rangés dans votre sac. Vous êtes parés ! Les enjeux économiques de votre formation, votre souci de bien faire, votre envie de faire réussir les autres vous amènent à créer une situation de tension ou de stress personnel. Il vous faut lâcher prise.

Seulement, depuis Qualiopi, le programme est contractuel. Si une séquence n’est pas faite, vous devez assurer une compensation soit financière, soit en temps. Alors il vous faut être très vigilant. Votre séquençage devient votre meilleur allié. C’est un outil de contrainte qui vous offre une grande liberté. Pourquoi ne pas vous former au séquençage ?

En maîtrisant la création d’un séquençage, vous allez pouvoir l’adapter tout en gardant votre objectif de réalisation complet de votre programme. Avec un séquençage affiné en sous-séquences, vous allez pouvoir tout en restant en lien avec vos objectifs généraux, moduler chaque partie de votre formation, au plus juste des besoins et des attentes de vos stagiaires. Par le jeu des variables d’ajustement que vous avez envisagées dès la conception de votre formation, vous serez à l’aise en jonglant avec les minutes qui défilent. Vous resterez un formateur attentif à la vie de votre groupe, tout en gardant le cap !

5  Se faire évaluer

En fin de formation, vous demandez à vos stagiaires de vous évaluer et d’évaluer la satisfaction de la formation que vous avez proposée. Faire acquérir de la compétence aux autres est extrêmement gratifiant. C’est peut-être pour cela que vous faites ce métier. Au fil des années vous avez appris à accepter les compliments et vous savez lire vos évaluations au bon moment et non tout de suite après la formation. Ainsi vous avez appris à prendre du recul et à faire le tri dans les retours faits par vos apprenants. Ont-ils complètement raison ?

Parfois des groupes difficiles vous inquiètent, vous perturbent. Pourtant vous savez que ces groupes restent passionnants et apprenants.  Vous aimeriez parler de vos ressentis en toute confidentialité. Trouver un expert qui tel un effet miroir vous permettrez de débriefer vos journées.

Il est peut-être temps, pour vous, de pratiquer de la supervision. Je dois à cette technique, mes progrès les plus importants. Il s’agit de faire appel à un formateur de formateurs, un expert qui vous accompagne, soit pendant vos formations, soit après vos formations. Ensemble, vous mesurez vos pratiques en termes de pédagogie. Vous analysez votre comportement face au groupe et vous développez de nouvelles pratiques. Sans jugement, sans contrainte tout en libérant votre nature profonde.

6 Travailler votre rapport au temps

Votre rapport au temps de travail

Faire de la pédagogie active, demande une préparation conséquente. Vous avez pris le temps d’analyser vos diagnostics. Vous avez anticipé les difficultés humaines et techniques. Pourtant vous vous sentez encore débordé.

Bien sûr, vous pratiquez la technique de la TO DO list, mais ça ne suffit plus. Car nous le savons bien, pris dans la passion de votre métier, vous allez souvent plus loin qu’il ne le faut. Et si vous limitiez votre temps pour chaque tâche, en alternant ce qui vous fait plaisir et  les activités moins enthousiasmantes pour maintenir votre productivité et éviter la procrastination

Votre rapport au temps pédagogique

Avec des programmes contractuels, vous êtes sous pression. Et si vous changiez votre pédagogie, avez-vous pensé à un insérer du digital asynchrone ? C’est-à-dire faire des activités pédagogiques en dehors, des heures de formation, tout en l’inscrivant dans votre process pédagogique. Par exemple : un quiz de reformulation.  Ainsi vous mesurez de manière très précise les acquis de votre groupe, les écarts par rapport au niveau à atteindre et vous envisagerez sereinement les actions correctives à mettre en œuvre.

Pour les parties complexes, avez-vous pensé à faire une classe inversée ? Dans la formation de concepteurs d’outils et de jeux pédagogiques, nous abordons un chapitre sur les neurosciences. Chapitre essentiel et ambitieux, car tous les jeux pédagogiques doivent en tenir compte pour être efficients. Nous avons fait le choix d’en faire une classe inversée et nos stagiaires ont 4 semaines, pour réaliser en sous-groupe, un slam, un rap ou une chanson à la gloire des neurosciences. L’efficacité de cette technique nous éblouit à chaque session.

7 Sous-traiter

Avec Qualiopi la charge administrative a augmenté d’un cran. Caroline nous dit «  lorsque j’ai créé mon activité de secrétariat administratif en sous-traitance, j’assurer de nombreuses missions subalternes pour plusieurs OF. Depuis que la majorité des organismes de formation sont certifiés, je m’aperçois que l’on me confie de plus en plus des tâches à forte valeur ajoutée. Ainsi je me retrouve en situation de faire du conseil en pédagogie alors que ce n’est pas mon métier. À la base, c’est mon expérience qui m’a permise de développer cette compétence. La demande est si forte que ma filleule vient de créer la même activité que la mienne.» 

La sous-traitance représente à la fois un soutien en termes d’organisation, et aussi un soutien moral qui vient une fois de plus lutter contre la solitude du Formateur. Pourquoi ne pas déléguer des tâches récurrentes, afin de garder du temps pour développer de nouveaux contenus ou tout simplement pour se faire plaisir ?

8 Dire NON.

C’est un combat que nous menons depuis plusieurs années chez Péda GO !. Dire non au prix bas,  dire non aux objectifs trop hauts,  dire non aux durées de formation trop courtes. Dire non, c’est se respecter en tant que formateur, faire honneur à notre métier, respecter les apprenants et mettre le client, donneur d’ordre en face de sa responsabilité pédagogique.

Avez-vous dit non ? ou peut-être commencez à dire « oui, mais… »

9. Se faire plaisir.

Animer une formation, comme nous, le faisons, demande un engagement total, tant physique, mental que moral. Vous vous mettez à la disposition complète de vos stagiaires. Il se peut que de bonnes évaluations, qu’une satisfaction complète de vos clients, n’arrivent plus à vous satisfaire vous-même !   Le cerveau parfois à force de lassitude et de stress perd la notion de satisfaction !
Pensez à vous offrir quelque chose à la fin de votre formation. Un cadeau. Quelque chose qui vous ferait plaisir.  Pour moi. Ce sera évidemment une nouvelle boîte de Playmobils et pour vous qu’est-ce que ce sera ? Si vous préférez, une démarche anti-consumériste, offrez-vous du temps, c’est-à-dire que dans votre agenda après chaque cycle de formation, offrez-vous 1 jour, 2 jours à faire complètement autre chose à vous ressourcer. Moi je vais plonger…  ET vous ?

Ainsi, ce temps ou ce cadeau vous permettra d’avoir une posture plus ouverte, plus dynamique et d’être plus à l’écoute de vos stagiaires. Car quoi qu’il arrive, vous aurez votre cadeau !

10 Changer de posture

Cette 10ème clé peut être à la fois une conclusion ou le démarrage d’une nouvelle énergie pour vous. Avez-vous envisagé de voir vos apprenants autrement ? Chaque personne est unique. Chaque stagiaire apporte son lot d’expériences, de croyances. Vous pensez avoir tout vu.

Et si vous vous autorisez à chercher le trésor qui est devant vous ? Bien que nous étudions beaucoup tous les diagnostics avant chaque début de formation, je me dis que face à moi, il y a certainement une pépite et il faut que je la trouve. C’est un peu, comme si, à chaque fois, je cherchais un trésor qui s’ignore.

Soyez heureux de faire un si beau métier.

Vos commentaires seront les bienvenus !

Cendrine Molina

Fondatrice de Péda GO !

Auteur-Polygraphe.

A PROPOS

Péda GO est dirigé par Cyrielle BYCZECK, formatrice certifiée et formée par notre fondatrice. Par son dynamisme, elle ouvre le monde Péda GO au plus grand nombre.

Plus que jamais, nous offrons le fruit de nos recherches jusqu’en Europe et ici sur notre blog.

Si vous souhaitez recevoir nos articles en pdf ou les utiliser : contactez-nous.
Attention ces articles sont soumis aux droits d’auteur.

 Donnez-nous votre avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Péda go ! c'est une communauté vraiment unique

Péda GO! c'est une communauté vraiment unique

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Vous souhaitez en savoir plus sur la pédagogie active, et rejoindre la communauté PédaGo ?